Tous les chocolats indiquant le même pays d’origine ont-ils le même goût ?

Le chocolat est l’une des plus populaires friandises au monde. Il provient surtout de la fève de cacao. Les Mayas ont été les premiers à le fabriquer. A ces débuts, il se présentait encore sous forme de boisson, ce n’est que plus tard qu’il se présentera sous forme de barre chocolatée, pâte à tartiner, tablette de chocolat, confiserie de chocolat etc…

L’influence de l’origine du cacao sur le goût du chocolat

La qualité de la fève de cacao dépend des conditions de sa culture : du sol où elle est cultivée, du climat et de la technique. Le chocolat n’a donc pas le même goût partout. Les fèves de Madagascar, du Mexique ou du Venezuela ont par exemple chacune sa particularité. Les meilleurs chocolats sont réputés provenir de la Belgique, de la Suisse, de l’Equateur, du Royaume-Uni, de la Côte d’Ivoire, d’Italie et des Etats-Unis. C’est pourquoi, la gamme de chocolat Valrhona, dont les fèves proviennent de divers pays producteurs des plus importantes variétés de cacao, se classe parmi les meilleurs. Vous trouverez un large choix de coffrets chocolat de cette marque sur www.top-saveur.fr.

Quelques mots sur la fabrication du chocolat

La première étape consiste au traitement des fèves de cacao qui consiste notamment à l’écabossage ou séparation des graines ou fèves de la cabosse (fruit du cacao) et sa pulpe, la fermentation, le séchage, la conservation des fèves et le nettoyage de ceux-ci. On passe ensuite à la seconde étape, la fabrication proprement dite où on retrouve la torréfaction des fèves, le broyage, le malaxage, le conchage, le tempérage pour aboutir au final enrobage et moulage. c’est en partie le respect à la lettre de ces étapes qui fait la différence d’un chocolat artisanal ou fait maison à un chocolat haut de gamme.

Quelques critères pour la qualité du chocolat

La première chose que l’on remarque chez un chocolat est son aspect. Un chocolat de bonne qualité a une texture assez lisse, il doit être plus ou moins brillant, d’une couleur noir-brune. Ensuite, il ne doit pas avoir subi lors de sa transformation des maladresses qui lui feront perdre ses arômes. La fève de cacao par exemple ne doit pas être chauffée à une trop haute température faute de temps de repos.  Par ailleurs, la composition du chocolat est très importante. Un vrai chocolat contient moins de beurre de cacao que de poudre de cacao. Mais la composition est d’une importance minime à côté de l’origine de la fève de cacao: la qualité varie selon le pays d’origine du chocolat.